top of page

Les noms de famille américain reflètent l'histoire et la diversité de la population des Etats-Unis.

Dernière mise à jour : 6 nov. 2021

Vous pouvez souvent deviner le pays d’origine ou l’ascendance d’une personne par son nom de famille.


Aux États-Unis le nom de famille Smith est le plus courant, comme Martin en France, Johansson en Suède, Nowak en Pologne, Wang en Chine, ou Nguyen au Vietnam.


Vous trouverez dans ce post la liste des noms de famille américains les plus courant. Mais en attendant, il est important de retracer leur histoire:


Au Moyen Âge, le système féodal impliquait que la plupart des Européens vivaient dans de petits villages agricoles. Cependant, au fur et à mesure que la population augmentait et que les villes grandissaient, le besoin s'est fait sentir de trouver des moyens de différencier deux personnes qui partageaient le même prénom.


Il est intéressant de regarder l'histoire américaine à travers le prisme des noms de famille.


La plupart des noms de famille peuvent être retracés à partir:

  • du nom patronymique, c'est à dire basé sur le nom de son père

  • du lieu de naissance- basé sur l'emplacement ou l'origine géographique

  • de la profession- basé sur son travail ou son statut

  • de caractériques physique ou d'attributs particuliers


Avant la Révolution américaine au XVIIIe siècle, les colonies britanniques étaient composées d'une population majoritairement africaine, irlandaise, allemande et anglaise.


Les noms de famille de la population d'origine Africaine


Comme de nombreux Africains ont été réduits en esclavage durant plus de deux siècles, de 1619 à 1865 , très peu ont pu conserver leur nom d'origine et ont fait changer leur nom par leurs maîtres. Beaucoup avaient deux noms : l'un que leurs "maîtres" les appelaient, et l'autre pour s'appeler les uns les autres.


Leurs "maîtres" les ont peut-être nommés d'après l'endroit où ils sont nés, une caractéristique distincte qu'ils pouvaient avoir, et certains noms étaient même censés être comiques ou d'après des personnages de la littérature.


Une famille américaine
Les noms de famille américains

Certains affranchis utilisaient également des versions anglicisées de leurs noms africains lors de leur émancipation.

Après l'émancipation en 1865, certains affranchis ont pris les noms de famille de leurs maîtres par commodité, et d'autres ont utilisé des noms de héros, de personnes respectées, etc.



Population d'origine écossaise-irlandaise


Les noms écossais-irlandais sont souvent patronymiques, le mot gaélique « Mac » ou « Mc » indique « fils de » et se trouve donc souvent au début des noms irlandais et écossais. Le préfixe « O » est aussi souvent au début des noms irlandais pour indiquer « petit-fils de ».


Dans les années 1600, il était difficile pour les Irlandais de trouver du travail en Angleterre avec un nom à consonance irlandaise, de sorte que les O' et Mc étaient souvent abandonnés, afin d'avoir un nom de famille plus "anglais". Certaines familles ont décidé de les ajouter dans les années 1800, mais certaines sont restées intactes – Murphy était autrefois Ó Murchadha.


Avant d'immigrer en Amérique du Nord, de nombreux Écossais et Irlandais ont dû changer leur nom en Angleterre pour les « angliciser » et les rendre plus faciles à comprendre pour les anglophones, en particulier sous la domination anglaise.


Les façons courantes dont ces noms ont été anglicisés incluent: phonétiquement, traduction ou substitution. Cela signifiait que soit les fonctionnaires anglais créeraient une orthographe anglaise basée sur la prononciation, les noms eux-mêmes seraient directement traduits en anglais, ils choisiraient des noms latins/anglais avec des sons similaires.


Population d'origine Germanique


Les noms de famille allemands dérivent des 4 origines : patronyme, profession, caractéristiques ou origine géographique.


De la même manière que les noms irlandais et écossais, de nombreux noms allemands étaient également anglicisés. Cependant, l'anglicisation allemande s'est produite plus fréquemment au fil du temps en Amérique en raison d'une orthographe et d'une prononciation maladroites. De nombreux Allemands-Américains ont également changé leur nom en raison de sentiments anti-allemands pendant la Seconde Guerre mondiale ou pour s'assimiler à la culture en général et cacher leurs ancêtres.


Comme de nombreux Allemands se sont déplacés en Pennsylvanie en particulier, une nouvelle forme de dialecte allemand a été développée, appelée l'allemand de Pennsylvanie. Il y avait aussi beaucoup d'influence de l'allemand de Pennsylvanie.

De nombreux noms allemands étaient également relativement longs par rapport aux noms américains et étaient souvent coupés. Les mots allemands en général ont tendance à composer des mots pour former des mots à sens multiples, cela s'est également produit avec les noms. Ex. Schreckenberger à Berger.


Les noms de famille d'origine Anglaise


Étant donné que les Britanniques ont été parmi les premiers Européens à s'installer en Amérique du Nord, de nombreux noms de famille américains modernes remontent à l'Angleterre médiévale, à l'Écosse, à l'Irlande et au Pays de Galles.


Les adjectifs courants utilisés comme surnoms faisaient souvent référence, soit:

  • à la taille - comme Little, Short ou Long

  • ou à la couleur des cheveux - comme White, Black ou Red (qui a évolué en Reed).

Parfois, un adjectif était combiné avec un nom pour former un nom, comme Longfellow ou Blackbeard. Des noms tels que Stern et Stout (signifiant au "cœur fort") décrivaient le tempérament, tandis que Drinkwater impliquait quelqu'un avec une grande soif. John Peacock (littéralement, le paon) a dû être plutôt vaniteux !


Un nom peut également faire référence à un statut social, comme Squire, Knight ou Bachelor. Et Palmer a décrit un pèlerin qui était revenu de croisade de que l'on appelé au moyen-âge la Terre Sainte.

Les noms anglais avaient également tendance à dériver des 4 origines : patronyme, profession, caractéristiques ou origine géographique.


Les noms patronymiques étaient représentés par "-s" ou "-son" qui étaient ajoutés à la fin du nom du père - William + s = Williams. While était un nom donné à ceux qui avaient des cheveux blancs. Malheureusement, Green n'était pas un nom donné à ceux qui avaient les cheveux verts ou, mais à ceux qui vivaient près d'un champ vert. Baker, ou Smith, qui désignait un artisan, sont des noms communs qui indiquent également une profession.


L'anglais étant la langue la plus parlée dans les colonies britanniques, de nombreux Anglo-Américains ne ressentaient pas le besoin de s'assimiler ou de changer leur nom pour s'adapter à la culture américaine.


Le Bureau du recensement américain, appelé le U.S. Census Bureau, a dressé la liste de tous les noms de famille qu'il a trouvés en 2010. Si les noms de famille Smith, Johnson, Williams et Brown conservent le peloton de tête depuis les deux derniers recensements de 1990 et de 2000, on peut noter qu’un nombre croissant de noms de famille latinos deviennent de plus en plus courants dans le pays.

Ainsi par exemple, le recensement de 1990 n’incluait aucun nom hispanique parmi les 15 noms les plus courants. Il y en a maintenant six et le nom de famille Garcia est en tête.


Le top 10 des noms de famille américains en 2017 était les suivants:

1. Smith

2. Johnson

3. Williams

4. Brown

5. Jones

6. Miller

7. Davis

8. Garcia

9. Rodriguez

10. Wilson


Vous voulez en savoir plus? Vous pourrez trouver ici la liste des 500 noms de famielle les plus courant aux Etats-Unis.


La diversité que représentent les États-Unis ne se limite bien sûr pas aux Latinos. Environ 170.000 noms de famille différents apparaissent en effet sont représentés au moins 100 fois. Les noms de famille dont l'influence a augmenté le plus rapidement depuis le début de ce siècle sont respectivement: Zhang, Li, Khan, Vazquez, Wang, Singh, Chen et Patel.


Maintenant que vous connaissez tout de l'origine de ces noms de famille Américains, connaissez-vous l'origine des prénoms américains ?

2 779 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page