La fin d'Erasmus au Royaume-Uni, une opportunité pour étudier aux USA?

Mis à jour : avr. 11

Erasmus, qu'est-ce que c'est?


Erasmus (rebaptisé Erasmus + en 2014) est un programme créé en 1987 pour encourager la mobilité des étudiants en Europe. En 33 ans, le programme est passé de 11 pays fondateurs (dont le Royaume-Uni) à 34 membres en 2020, dont la Turquie et l'Islande. Le programme repose sur l'exonération des frais de scolarité dans l'université d'accueil, la reconnaissance des cours qui y sont suivis et le maintien des bourses dans le pays de départ. L'avantage du programme Erasmus est qu'il permet aux étudiants de payer des frais pour effectuer une année universitaire dans un établissement d'enseignement supérieur de n'importe quel pays membre du programme.

Erasmus

Comme le dit un proverbe: "When nothing goes right...go left! :)"


Depuis 1987, des millions d'étudiants ont bénéficié d'Erasmus+ dans les universités partenaires de l'Union Européenne.


En 2019, plus de 100 000 français ont bénéficié d'une mobilité financée par Erasmus+ à l'intérieur ou à l'extérieur de l'Europe. Parmi eux, 60.000 ont bénéficier d'un échange universitaire ou d'un stage et 23.000 d'une formation professionnelle.


Erasmus avait également élargi son champ d'action au-delà des visites d'étude (qui durent entre 6 mois et un an) pour inclure des stages, des apprentissages, des échanges de personnel universitaire et d'autres types de visites d'étude.


Le Royaume-Uni est indissociable des études à l'étranger et des études à l'étranger. De nombreux personnalités ont exprimé leur inquiétude quant au fait que l'avenir de la mobilité des étudiants sera plus coûteux et plus compliqué pour accéder aux universités britanniques.


Le principal attrait d'Erasmus, outre une ouverture culturelle évidente, était donc avant tout économique. Cet atout vient de disparaître...


Quelles sont les conséquences de la sortie du Royaume-Unis du programme Erasmus depuis le 1er janvier 2021?


Le Premier ministre Boris Johnson a défendu sa décision en faisant valoir qu'il était nécessaire d'effectuer des coupes budgétaires, en économisant le coût de l'adhésion à un programme dont les étudiants britanniques ne bénéficient guère. En effet, les étudiants britanniques partent peu étudier à l'étranger. Ils y représentaient que 0,7 % du nombre total. Paradoxalement, le plus grand perdant qui se retire d'Erasmus sera le Royaume-Uni lui-même, car les étudiants étrangers, dont ls français, vont préférés d'autres plutôt que d'aller vers d'autres destinations anglophones, en particulier les étudiants européens aux États-Unis.


En pratique, depuis le 1er janvier 2021, il n'est donc plus possible d'effectuer par exemple un master dans les Universités du Royaume-Uni, en profitant des subventions qui existaient alors. Selon le site du gouvernement français, à partir de l'année universitaire 2021/2022, les étudiants de l'Union Européenne qui souhaitent étudier dans les universités britanniques devront payer des frais d'inscription beaucoup plus élevés.


Moins attractif depuis la sortie du Royaume-Unis du programme Erasmus+, une enquête menée par le Think Tank HEPI, les représentants de la communauté universitaire britannique, mettent en garde depuis des mois contre l'impact économique de la baisse attendue des inscriptions en provenance de l'Europe, de l'ordre de -57%. Selon les estimations du UK University Interest Group, le déficit net du Royaume-Uni avoisinerait 243 millions de livres sterling par an.


En 2019-2020, la mobilité à l'étranger dans l'enseignement supérieur a diminué de 18 %, principalement en raison du confinement qui a empêché les étudiants de suivre le programme Erasmus au second semestre (de 51314 à 42077). Le nombre d'étudiants qui étudient à l'étranger a diminué de 20 %.


La fin des subventions du programme Erasmus au Royaume-Uni, couplée à la réouverture des universités américaines lorsque que le COVID sera derrière nous (nul ne sait quand exactement...mais cela arrivera), va provoquer un afflux massif d'étudiants étrangers, dont de nombreux français, vers les Etats-Unis.


EtudierUSA vous expliquera comment naviguer entre les différentes options qui s'offrent à vous pour organiser la poursuite de vos études dans les universités américaines les plus prestigieuses que nous vous proposons en Californie et au Nevada...le soleil en plus!

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Page d'accueil EtudierUSA.com

06 74 28 57 27

09 83 48 20 74

Programmes d'études universitaires & séjours linguistiques aux Etats-Unis

Non bachelier, Bachelier, Bac +1 à 5 

  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône sociale YouTube